28 avril 2017

Santé Mentale France

Notre établissement a accueilli le 27 avril 2017 l’Association Santé Mentale France. Cette association rassemble des usagers en santé mentale et des professionnels œuvrant dans le secteur sanitaire ou médico-social.

Santé Mentale France a pour objectif la défense, avec les partenaires qui partagent les mêmes valeurs, des intérêts des personnes souffrant de troubles psychiques et en situation de handicap psychique.

Elle se mobilise notamment sur :

- la lutte contre la stigmatisation,

- la reconnaissance et le respect des droits et de la citoyenneté,

- la reconnaissance du fait que la personne malade ou en situation de handicap psychique est le premier acteur de ses soins.

A cette occasion, notre établissement a présenté le projet « Camille » qui se décline notamment par des ateliers d’expressions et de créations, l’initiation à l’art cinématographique et la réalisation de six courts métrages.

La projection d’un des courts métrages a permis à l’auditoire, de mesurer tout l’engagement des personnels soignants et des personnes soignées dans cette « aventure ». Les membres de Santé Mentale France ont été sensibles à ce que traduisaient ces images : le risque de la prise de parole, l’exposition au regard des autres, la connivence des acteurs…

Le deuxième temps a été consacré à la présentation du Groupe d’Entraide Mutuelle (GEM) Crumble.

Madame Godet, vice-présidente et Madame Montalant, animatrice du GEM, ont fait vivre par l’entremise d’un diaporama construit par les adhérents du GEM, ce que permet ce lieu d’accueil dans la cité briochine : rencontres chaleureuses, beaux moments de convivialité, ouvertures à la vie locale, … tout ce qui peut faire que la personne participe à la vie sociale, y tienne sa place et enrichisse le collectif de sa singularité.

La présence de l’association Santé Mentale France dans notre établissement conforte le nécessaire travail de réseaux entre professionnels du sanitaire et acteurs du monde associatif. Il peut être le début de collaborations plus affirmées.