18 juin 2021

Café éthique

Le premier « café éthique » du Centre Hospitalier Dinan/Saint-Brieuc s’est déroulé le 17 juin 2021 à Dinan.

L’éthique dans les pratiques de soin est un art dynamique, une discipline philosophique, qui amène ceux qui la pratiquent à s’interroger au quotidien sur la façon dont ils exercent leur métier de prendre soin. Toutes les personnes qui gravitent autour de la personne soignée, de près ou de loin, sont concernées.

Un temps de partage et d’échange autour du « Café éthique »

La politique de la réflexion éthique dans notre établissement se veut être une éthique de proximité, proche de tout le personnel de l’établissement sans aucune distinction. Notre unité, notre capacité à s’écouter, à dialoguer quelques soient nos points de vue fait notre professionnalisme et constitue une plus-value dans l’accompagnement et la prise en charge des personnes accueillies.

Le 17 juin 2021, notre Espace Ethique a organisé son premier Café éthique, dans le but de donner la parole aux professionnels, aux personnes soignées et à des partenaires sur un temps d’échanges avec différents intervenants experts.

Des soignants, familles, associations de familles, ... ont participé à cet évènement dont le thème était « Les mineurs dans la tourmente de la psychiatrie adulte : Quelles problématiques ? Quels enjeux ? »

En effet, il est constaté sur l’ensemble du territoire Français une croissance préoccupante de l’accueil des adolescents dans les structures pour adultes, malgré les directives européennes protectrices. Un manque accru de moyens et de lits d’hospitalisation en pédopsychiatrie vient accentuer ce phénomène. Cette cohabitation déséquilibrée engendre des questionnements éthiques : Comment préserver les personnalités en devenir, vulnérables et fragiles de ces adolescents ? Quel regard de notre société sur la place et le devenir des mineurs en souffrance et nécessitant des soins psychiatriques ?

Le café éthique a permis aux participants d’échanger sur les questions médicales, juridiques et éthiques liées à ce phénomène, pour permettre à tous de poursuivre son engagement à accompagner les adolescents en souffrance dans des conditions adaptées.

Article de presse : Ouest-France du 23/06/2021

Témoignages :

La pandémie a un effet démultiplicateur sur une situation dont le grand public n’a pas conscience et qui rend plus difficile la prise en soin des jeunes patients.

J’ai été impressionné par le témoignage des soignants, médecins ou non, confrontés à l’afflux des jeunes adolescents aux urgences psychiatriques.

Leur volonté de ne pas baisser les bras même si la charge de travail est lourde, leur souci de chercher des solutions innovantes les plus adaptées, malgré un déficit de moyens, pour proposer des modes de prise en soin spécifiques aux jeunes mineurs en souffrance.

Les prises de position ou les recommandations des juristes, des philosophes paraissent en décalage avec la situation concrète à laquelle il faut faire face sur le terrain.

J’ai ressenti combien il était difficile de trouver un espace de transition pour les jeunes en perdition lorsque la société civile ou l’environnement familial ne jouent plus leur rôle d’accompagnement et de soutien.

Philippe MOREAU, Ancien juriste, Membre de l’espace éthique

 

Merci à tous les membres de l'espace éthique, à l'EREB et à la direction pour l'organisation de ce café éthique. Chaque intervenant a apporté son éclairage sur les spécificités des prises en soins d'une population souvent en rupture de communication avec les adultes, ayant une propension à l'impulsivité et au passage à l'acte.

Un constat partagé est qu'outre des pathologies psychiatriques, les troubles du comportement, le contexte social, la crise sanitaire et l'impuissance de certaines familles à gérer leurs enfants sont à l'origine d'hospitalisations. Au niveau national et local, les délais pour obtenir une réponse se rallongent.

Cette parole libérée a permis l'identification de problématiques communes, condition essentielle pour ensuite y répondre avec discernement. Et dès à présent, les échanges ont permis aux différents acteurs de se sentir membre d'un même équipage, pour répondre collectivement aux nouveaux défis qu’offrent les psychopathologies des enfants et adolescents.

Maël GUILLOU, Infirmier au Centre Hospitalier Dinan/Saint-Brieuc

Zoom sur… Les actions du Centre Hospitalier Dinan/Saint-Brieuc :

En complémentarité avec les dispositifs ambulatoires existants (Centre Médico Psychologiques pour Enfants et Adolescents (CMPEA), Hôpitaux de Jour, Centre d’Activités Thérapeutiques à Temps Partiel (CATTP), …) et l’Unité d’hospitalisation à temps plein pour enfants et adolescents (départementale - site de Saint-Brieuc), notre établissement est engagé dans la mise en œuvre de nombreux projets en faveur de la qualité de prise en charge des jeunes :

  • Création d’une Unité d’Accueil et de Crise pour les Adolescents à Saint-Brieuc,
  • Prise en charge par une équipe de liaison au sein des services de pédiatrie des Centres Hospitaliers de Dinan et de Saint-Brieuc,
  • Ouverture en 2021 de Centres d’Activités Thérapeutiques à Temps partiel à Dinan, Lamballe et Saint-Brieuc, en complément de notre offre existante sur le territoire,
  • Accompagnement par des Equipes Mobiles pour Adolescents, dans l’objectif d’intervenir au plus près de l’environnement de l’adolescent.

 

En savoir +

  • Un espace éthique, c’est quoi ?

L’espace éthique du Centre Hospitalier Dinan/Saint-Brieuc – Fondation Saint Jean de Dieu est une instance composée d’une équipe pluridisciplinaire de différentes unités et horizons : 15 personnes (Soignants, Assistante Sociale, Médecin Psychiatre, Directrice des soins, Juriste retraité, Représentant de la Commission des usagers, Aumônier). Cette diversité de professionnels fait la richesse de nos discussions et nourrit nos réflexions.

La question existentielle et centrale qui anime chacun de nous est : « Comment faire pour bien faire ? ». Elle a pour rôle d’éclairer l’agir humain en ayant pour but le bien, pour soi comme pour autrui, dans le respect de la pluralité des points de vue et des situations.

L’Espace Ethique est avant tout un lieu de rencontre, de partage, de réflexion, d’échange, d’écoute, de dialogue et surtout de questionnement.

C’est une instance consultative, qui, à un instant donné, dans un contexte particulier, donne un avis, une recommandation. Il travaille en collaboration avec les autres instances de l’établissement notamment la Commission Des Usagers (CDU).

D’autre part, le Comité d’Ethique de la Fondation Saint Jean de Dieu regroupe tous les Espaces Ethiques des établissements sur le plan national. Il a pour mission d’assurer le respect et le développement des valeurs éthiques, déontologiques et spirituelles. C’est une instance pluridisciplinaire composée de professionnels de la santé et de personnes choisies pour leur compétence et leur intérêt pour les questions éthiques.

  • Un partenariat avec l’Espace de Réflexion Ethique de Bretagne :

L’EREB est un acteur majeur de la réflexion éthique dans le domaine des sciences de la vie et de la santé. Il facilite les échanges et les relations des Espaces Ethiques de la région.  

Notre partenariat passe par des rencontres entre les établissements afin d’échanger, de partager et de mener des réflexions sur des questions éthiques en lien avec le soin. Il permet la mise en place des actions communes telles que le café éthique, favoriser la formation des professionnels, apporter un éclairage aux professionnels sur des sujets de santé.